Témoignage de Madina Ladjali

C’est avec le cœur serré et les yeux remplis  que je te quitte Ayiti cheri, je suis si ravie d’avoir eu la chance de respirer ton air frais, d’avoir senti ta chaleur humaine, merci pour le beau teint que tu mas laissé  après toutes ces belles journées ensoleillées  » Mwin te reme tout bagaye nan Haïti  »

Madina2

Grâce à des personnes merveilleuses, j’ai eu l’occasion de participer à une expérience exceptionnelle en compagnie de personnes exceptionnelles, villageois et collègues ont rendus ce voyage féerique, rempli de défis et de moments de pur bonheur. Ce n’est pas qu’une simple école, c’est l’école de Duverger, une école qui va servir à ces villageois qui ont enjolivés mes journées et soirées. Tous ces petits enfants qui ont embellis mes journées avec leurs merveilleux sourires. En effet, j’ai beaucoup appris sur moi même ainsi que sur la vie suite  à mon passage à Duverger.

Ainsi, je tiens à remercier la famille Baugé et  le groupe LMK de m’avoir donné l’occasion de vivre cette merveilleuse expérience, merci aussi à monsieur Alerte Avril de m’avoir encouragé et donné l’occasion de voir du pays. Je pense fort  aux  timoun qui n’auront plus à marcher des heures, quel plaisir de savoir qu’ils auront une école  juste à coté  de lakaye yo.

Madina1

Mais encore et avant tout, je tiens à remercier mes collègues Alexandre Schmitz, Laurent Ginter et Jonathan Corvil sans qui cette expérience n’aurait pas été aussi agréablement exceptionnelle.

Enfin, je tiens à mentionner que je me sens honorée d’avoir eu l’occasion de vivre cette expérience, d’avoir été auprès des gens de Duverger, d’avoir vécue tous ces moments de pure joie. Je pense à toutes les journées animées, aux soirées folles que j’ai eu l’occasion de passer auprès de merveilleuses personnes, mais aussi aux merveilleux endroits que j’ai eu l’occasion de visiter. Merci Duverger de m’avoir accueilli parmi ta grande famille.

Grande pensée pour tous les futurs étudiants de l’école de Duverger ainsi qu’à tous mes merveilleux amis haïtiens.

Ce contenu a été publié dans École, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.